Vin Champagne

Edition du 21/06/2016
 

CHAMPAGNE LOMBARD

Prestige

LOMBARD et Cie

Cette Maison de Champagne familiale, située au cœur d’Épernay, est particulièrement attachée à une politique qualitative exemplaire, notamment à travers une sélection rigoureuse de Grands et Premiers Crus, sous l’impulsion de Thierry Lombard, petit-fils du fondateur.


Pour le Grand Cru 2004, l’assemblage est différent, c’est un Grand Cru Blanc de blancs où l’on retrouve la belle évolution du Chardonnay de la Côte des Blancs. La belle subtilité d’arômes s’associe à une matière ample, un très beau vin. Cuvée Tanagra : nouvelle présentation avec une bouteille au col plus élancé et une jolie couleur d’étiquette. C’est une cuvée qui connaît un franc succès, élaborée à partir de 2/3 Chardonnay et 1/3 Pinot noir avec une partie des vins de réserve élevés en fûts (demi-muids) pour apporter une légère touche d’oxydation ménagée. Pour conserver la fraîcheur, nous effectuons des fermentations malolactiques partielles, le résultat est formidable et vraiment très apprécié des connaisseurs. Pour le Rosé de Saignée nous avons isolé une parcelle qui s’appelle “les Marquises”, cette parcelle sera isolée tous les ans et entrera dans l’assemblage de Champagne Tanagra (70% de grand blancs GC et de la parcelle les Marquises). Nous poursuivons notre démarche sur le parcellaire. Pour le Tanagra, nous avons séparé des parcelles à Verzenay, “Les Corettes”, entre autres, tandis qu’à Avize, nous avons isolé une parcelle “Chemin de Flavigny”. Nous recherchons dans les Grands Crus une parcelle avec sa propre identité dans un terroir bien déterminé et nommé. Cette démarche qui tend vers la qualité permet de proposer des Champagnes excellents qui présentent surtout une typicité très intéressante. Nous avons, par exemple, vendangé à part une parcelle de Pinot meunier qui s’appelle “les Ribauds” à Villedommange, il y aura donc une bouteille “Les Ribauds” qui sortira dans quelques années (pas avant 2017). Il y a un intérêt pour les avancées originales qui permettent de se démarquer de l’ensemble. Ce que nous recherchons, quand nous élaborons nos Champagnes, c’est de mettre en valeur une typicité, un terroir, une originalité. Le parcellaire est une démarche récente en Champagne, cela fait trois ans que nous pratiquons cela. Nous avons identifié chaque parcelle de grands crus qui entre dans l’assemblage de Tanagra. Nous avons choisi trois villages que l’on juge complémentaire Chouilly, Mesnil-sur-Oger et Verzenay. Nous précisons à nos clients le nom des parcelles Grand Cru qui entrent dans l’assemblage, c’est un plus, une information que l’on offre à nos clients depuis trois ans maintenant. C’est une façon de rappeler que derrière l’appellation Champagne, il y a de grands terroirs, des parcelles, mais aussi des viticulteurs, des vinificateurs. Tanagra est volontairement issu de l’assemblage de Grands Crus sur ces trois communes. Le terroir de Mesnil-sur-Oger donne des Chardonnays assez puissants, celui de Chouilly, des Chardonnays fins et citronnés, et le terroir de Verzenay offre des Pinots noirs assez tendres. C’est ce qui donne à nos Champagnes cette grande complémentarité et cette belle complexité aromatique. Notre actualité 2016 est riche, car nous commençons une nouvelle gamme axée sur des Grands Crus avec des origines de villages, appuyée par un nouvel habillage très épuré. Des Grand Cru et Grand Cru Blancs de Blancs Grand Cru Village Chouilly, Verzenay en Blanc de Noirs et Le Mesnil-sur-Oger en Blanc. Donc trois Grands Crus qui viennent uniquement de parcelles des villages sélectionnés. La nouvelle gamme est due à un travail engagé depuis plusieurs années : il a fallu sélectionner les approvisionnements, les vinifier, une démarche entamée il y a 4 ou 5 ans. Nous avons fait tout ce travail de sélection et de vieillissement en bouteilles en amont et, maintenant, nous pouvons les sortir de la cave et les présenter à la dégustation. Nous avons une très belle gamme avec de grands crus de villages ce qui est tout à fait exceptionnel. Nous sommes des négociants mais avec une démarche très qualitative, nous sommes aussi très attachés au terroir et élaborons des Champagnes avec des parcelles uniquement du même village. Nous avons donc à la fois une gamme de Champagnes d’assemblages et une autre gamme de crus de villages.” On ne peut qu’exciter ses papilles avec cet exceptionnel Champagne cuvée Tanagra (en français, au XIXe siècle, un “Tanagra” symbolisait l’élégance, que l’on retrouve dans cette très belle bouteille), issu d’un assemblage de grands blancs (70%) et de Pinots noirs, élevé pas moins de 7 ans sur lattes, un Champagne parfumé, de belle couleur jaune ambré, qui sent la pomme reinette et les noisettes, d’une jolie finesse, mêle richesse aromatique et persistance en bouche, un vin ample, dense et distingué à la fois. “La gamme Tanagra a beaucoup de succès, poursuit Thierry Lombard, et nous continuons de l’améliorer dans le choix des parcelles pour son élaboration.” La cuvée Tanagra rosé, de couleur rose pâle, richement bouquetée, est une cuvée très fine, très persistante, alliant puissance et élégance, qui sent la framboise très mûre et dégage des nuances de fraise et de groseille au palais. Superbe Grand Cru Millésime 2008, de belle robe jaune, un vin riche et puissant, mêlant vivacité et rondeur, d’une belle finale, tout en fraîcheur, idéal à l’apéritif comme sur du saumon fumé. Dans la lignée, le Champagne Grand Cru Blanc de blancs, aux notes toastées, de bouche franche, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel au palais.  Le Champagne brut rosé Premier Cru, à la robe saumonée très pâle présente un nez délicat dans lequel on retrouve l’élégance et la fraîcheur du Chardonnay, avec une touche de cerise complexe et fondue apportée par les Pinots. Des notes de cassis explosent au palais. Parfait au cours d’un repas composé de viande blanche, ou un dessert, comme un gratin de fruits rouges. On poursuit avec ce Millésime 2004 Grand Cru Blancs de blancs, un Champagne rare, d’une belle longueur, fin, de mousse intense, aux connotations de fleurs et de pain grillé, avec cette touche délicatement grillée en finale, des nuances de fougère, de noix et de fruits frais, d'une grande finesse, un grand Champagne chaleureux. À la suite, ce Champagne brut Premier Cru, assemblage équilibré (50% de Chardonnay et 50% Pinot noir), avec ses notes de fruits (pêche, abricot et noix) et de pain d’épices, corsé et très fruité, est de mousse généreuse. Le brut Grand Cru, l’un des plus séduisants dégustés, tout en charme, dense et très fin à la fois, tout en subtilité avec des notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, allie élégance et persistance, tout en raffinement, d’une grande finesse d’arômes au nez comme en bouche. Il y a également ce brut Référence, provenant à parts égales de Pinots noir et meunier (40% chacun) avec 20% de Chardonnay, un Champagne avec des dominantes d’amande, de chèvrefeuille et de tilleul, où s’associent rondeur et distinction, à la fois fin et charpenté, d’une belle finale.

   

CHAMPAGNE LOMBARD

Thierry Lombard
1, rue des Cotelles
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 59 57 40
Télécopie : 03 26 54 16 38
Email : info@champagne-lombard.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
DEVAUX (D) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaire) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal)
DE SOUSA (Caudalies)
DE TELMONT (O.R.1735)
DEUTZ
PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
DE VENOGE (Princes)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
JEAUNAUX-ROBIN
René RUTAT (Millésimé)
(VEUVE CLIQUOT (Grande Dame))
Jacques DEFRANCE (Millésime)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
COLLET (Esprit Couture)*
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
MUMM (R. Lalou)*
Guy CADEL (Grande Réserve) (r)
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
MORIZE (Sélection) (r)
Laurent LEQUART (Prestige)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)
DAUPHIN (Instant Intégral)
GOUTORBE (Spécial Club)*
LEJEUNE-DIRVANG (Seilles d'Or)*
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)
Pierre GOBILLARD (Prestige)*
BOUCHÉ (Millésimé)
CAMIAT (Prestige)*
Charles COLLIN (Blanc de Noirs)
CUPERLY (Grande Réserve)*
Daniel PERRIN (Millésime)*
DOUSSOT (Grande Cuvée)
Hervé LECLERE (Secret Millésime)
HOERTER (Millésimé)*
LAFORGE-TESTA (Millésime)
LITTIERE (Grande Cuvée)*
MAÎTRE
ASPASIE (Brut de Fût)*
(AUTRÉAU-LASNOT (Prestige))
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)
Christian BRIARD (Ambre)
BARDOUX (Millésimé)*
BARON ALBERT (La Préférence) (r)
MALETREZ (Premier Cru)*
HAMM (Signature) (r)
Lionel CARREAU (Préembulles)*
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)*
HUOT (Carte Noire)*
Rémy MASSIN (Prestige)*
André TIXIER et Fils (Millésime)*
DELOT (Légende)*
DEVAVRY (Achille)*
MANNOURY (Réserve)*
MARINETTE RACLOT (Millésime)*
MOUZON LEROUX
HUGUENOT-TASSIN (Réserve)*
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
BAILLETTE-PRUDHOMME (Memoris)*
(Germar BRETON (Blanc de Blancs))
BONNET-GILMERT (Millésimé)
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
François BROSSOLETTE (Millésime)*
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
CARLINI (Millésime)
GREMILLET (Evidence)
(Guy CHARBAUT (Millésimé))
Paul GOERG (Millésime)*
J.CHARPENTIER (Pierre-Henri)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)
ROGGE-CERESER (Excellence)*
FAUCHERON GAVROY
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRICE (Vintage)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
PERSEVAL-FARGE (Millésimé)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (Élégante)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
PIPER-HEIDSIECK (Rare)
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
GIMONNET Pierre (Fleuron)
VINCENT D'ASTRÉE (Millésimée)*
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
DILIGENT (Millésime)
MOUSSE-GALOTEAU (Les Vinages)
VANZELLA (Blanc de noirs)
BARDY-CHAUFFERT (Réserve)
Albert de MILLY
BOIZEL (Grand Vintage)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
COUTIER (Henri III)*
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)
Yvon MOUSSY (Prestige)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
VERRIER (Raymond Verrier)
VIGNON Père et Fils (Extra brut))
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
ROYER (Grande Réserve)*
André ROBERT (Mesnil)*
J.M TISSIER (Apollon)*
BARBIER-ROZE (Réserve)*
BERTHELOT PIOT (Prestige)*
CHASSENAY d'ARCE (Confidences)
DEVILLIERS (RB)*
Diogène TISSIER et Fils (Saveur de Juliette)
EGROT (Extra)*
GIRARDIN (Vibrato)*
GRUET (3 Blancs)
MALINGRE
MARY SESSILE (L'Innatendue)
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Extra)*
SADI-MALOT (Cuvée SM)*
TAILLET (Extra)*
BRIGITTE BARONI
BLONDEL (Blanc de blancs)*
COLIN (Grand Cru)*
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
MOUZON LEROUX (L'Ineffable)*
BEAUGRAND (Nature)*
RIGOLLOT (Blanc de blancs)*
Robert JACOB (Collection Privée)*
ROBERT-ALLAIT (Prestige)
RUELLE (Grande Réserve)*
BOREL LUCAS (Séléction)*
Franck DEBUT (Tradition)*
Alexandre PENET (Nature)*
A. ROBERT (Sablon)*
Bruno PAILLARD
ERIC LEGRAND
Michel GAWRON (S)
Michel GENET (Grand Cru)
DANGIN (Prestige)
GRASSET-STERN (Millésimé)
GALLIMARD (Quintessence)
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs)
(DELAUNOIS (Sublime))
Philippe GONET (Extra)
Hubert PAULET (Risléus)
FANIEL-FILAINE (Eugénie)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
QUATRESOLS-GAUTHIER
(Nicolas FEUILLATTE (Grand Cru)*)
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(Bernard LONCLAS (Prestige)*)
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)
PRIEUR (Millésimé)*
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
NAPOLEON (Blanc de blancs)
LOUIS de SACY (Inédité)
(SENDRON-DESTOUCHES (Millésimé)*)
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
AMBROISE LAURENT (Fraîcheur)
BESNARD CHEVALIER (Meline)
DUMENIL (Prestige)
(LECLERC-BRIANT (Les Crayères))
(PIERRARD (Blanc de blancs))
BERTEMES (Extra)
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

DRAPPIER


L’histoire des murs, habités aujourd’hui par la famille Drappier, remonte au XIIe siècle quand Saint-Bernard fit construire ici une annexe de l’Abbaye de Clairvaux. Le vignoble qui entoure ces caves cisterciennes, fait la fierté de cette grande exploitation de 75 ha. Superbe Champagne Grande Sendrée brut Millésimé 2006, avec ce nez légèrement grillé, une cuvée charpentée et équilibrée aux nuances de brugnon et de lis, subtilement épicée au palais, un beau vin très harmonieux, mêlant charme et charpente, finesse et richesse. Le Champagne brut Nature zéro dosage, pur Pinot noir, allie structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des senteurs de citron et d’épices, distingué, d’une très belle persistance au palais. Le Champagne brut Nature rosé zéro dosage, très vif, très fin, développe au nez comme en bouche des arômes de fruits rouges frais, un vin aux bulles légères et brillantes, parfait sur des gougères. Il y a la cuvée Charles de Gaulle 2006, la Maison ayant eu l'honneur d'être choisie par Charles de Gaulle pour ses réceptions privées à Colombey-les-Deux Églises, toujours millésimée, composée à 80% de Pinot noir complété par du Chardonnay, de belle robe, finement florale (aubépine, rose), de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense, à prévoir sur une cuisine raffinée.  Goûtez encore le brut cuvée Quattuor, un Blanc de quatre blancs, structuré et vif à la fois, où la subtilité d’arômes s’allie à des saveurs citronnées, de pain grillé et de chèvrefeuille, de mousse crémeuse, le brut Carte d’Or, dense et fruité, de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, au nez d’une vinosité nerveuse, et ce Champagne rosé, à la fois puissant et raffiné, avec des arômes spécifiques de fruits rouges (cerise et cassis).

Michel Drappier
Rue des Vignes
10200 Urville
Téléphone :03 25 27 40 15
Télécopie :03 25 27 41 19
Email : info@champagne-drappier.com
Site personnel : www.champagne-drappier.com

Étienne OUDART


Brugny, village situé à quelques kilomètres d’Epernay est le berceau de la Maison Oudart depuis 1958. Dans les traces de son père Etienne, Jacques Oudart exploite ce vignoble de 9 ha. Des vignes de 45 ans en moyenne, cultivées en viticulture raisonnée, membre du réseau Magister, l’exploitation est engagée dans une démarche de Certification “Viticulture Durable”. Suppression totale de l’utilisation d’insecticides depuis 15 ans, tout simplement en maintenant l’équilibre entre certains parasites se faisant concurrence et se détruisant eux-mêmes. De plus, l’entretien mécanique des sols entraine la suppression des herbicides. “Les assemblages terminés de la vendange 2015, nous dit Etienne Oudart, accentuent la promesse d'un grand vin avec un bel équilibre sucre et acidité. L'année a été sèche, mais une pluie suffisante a permis une récolte très saine. Tous les éléments sont présents pour une superbe cuvée. Ventes en 2016 : les 2008, 100% Chardonnay, les bruts sans année (assemblage 2010 et 2011, dont 80% pour ce dernier). Médaille d'Or Féminalise 2015 pour le Juliana 2006 (épuisé), médaille d'Or pour le Brut Réference, le Chardonnay Extra brut 2006 et la cuvée Juliana 2006. En projet : un Champagne Blanc de noirs qui sortira dans 2 ou 3 ans, et la création d'un gîte et de 4 chambres d'hôtes.” Remarquable Champagne brut Millésimé 2008, 100% Chardonnay (terroir sablonneux, exposé plein sud, atypique), aux notes d’amande, de pêche, de pain grillé, harmonieux, de bouche distinguée, tout en finesse aromatique, ample, à la mousse élégante. Le Champagne rosé associe vin rouge et vin blanc, d’où les arômes de fruits rouges : fraise, framboise notamment.” Belle réussite encore avec leur Champagne brut Origine à base de Pinot Meunier, qui développe un caractère certain, à la mousse légère et intense, riche en arômes (pêche, lis, noix, ananas...), un Champagne savoureux, d’une finale parfumée et dense. La cuvée Juliana 2007 (assemblage des 3 cépages), avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, une cuvée ample et délicieuse, très fine et florale en bouche, distinguée, et l’Extra-brut (cépage noir, faible dosage en sucre, 2 g par bouteille), associant charme et charpente, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, une cuvée dense et persistante. Le Champagne l'Instant Fraîcheur Brut Référence (40% Chardonnay, 40% Pinot meunier et 20% Pinot noir), est de robe aux reflets pâles, avec des arômes de fleurs (genêt, rose) et d'agrumes.

Jacques Oudart
Le Manoir des Arômes - 15, rue de la Grange Jabled
51530 Brugny
Téléphone :03 26 59 98 01
Télécopie :03 26 59 92 27
Email : contact@champagne-oudart.com
Site : www.vinsdusiecle.com/champagne-oudart
Site personnel : www.champagne-oudart.com

PHILIPPONNAT


Charles Philipponnat est l’héritier d’une longue tradition vinicole. La Maison a rejoint, en 1997, le groupe Boizel Chanoine Champagne, géré par les familles fondatrices avec des capitaux essentiellement familiaux et champenois. Elle a l’avantage de posséder 17 ha de vignes situées dans les crus d’Aÿ, Mareuil, Mutigny et Avenay. D’excellents terroirs dont deux exceptionnels, Le Léon, à Aÿ et le Clos des Goisses, à Mareuil. Tous deux se caractérisent par une forte pente exposée plein sud. Dans le Clos des Goisses la pente atteint 45% de dénivelé et le microclimat peu venté est protégé par le sommet du Gruget et les murs du Clos, ce qui en fait le terroir le plus chaud, produisant les vins d’une grande intensité. "Depuis une bonne quinzaine d’années, nous avons fait beaucoup d’efforts pour préciser le style de notre Maison de Champagne, me raconte Charles Philipponnat. Nous avons amélioré la qualité des assemblages, entièrement rénové l’outil de vinification, accentué la présence du Pinot noir dans nos assemblages afin que la personnalité de nos Champagnes, leur caractère, s’expriment au mieux. Bref, nous avons porté notre attention sur beaucoup de détails, que ce soit à la viticulture, à la vinification et avons réalisé ainsi de grands progrès que les clients et consommateurs reconnaissent déjà. Suite à cette grande détermination, il nous a semblé logique que la nouvelle présentation de la bouteille reflète l’amélioration de la qualité de nos vins. Notre nouvel habillage a reçu un excellent accueil, nous avons même reçu des félicitations spontanées de nos clients. Nous avons des changements de millésimes habituels comme le Blanc de blancs, sortons le Grand Blanc 2007, un Champagne plus structuré, plus sérieux que le 2006. Notre Blanc de noirs 2008 est un superbe millésime en Champagne, un vin très réussi mûr, intense, d’une belle acidité, douce fermeté, d’une belle brillance. Millésime 2006 pour notre Cuvée 1522, c’est un millésime plus tendre, assez agréable, parfumé, qui se différencie du 2005 qui lui était plus intense, légèrement giboyeux. Dans le premier semestre, nous allons continuer de commercialiser le 2005 pour le Clos des Goisses, pour la fin d’année ce sera le 2006. C’est un champagne d’exception. Nous commercialisons aussi nos cuvées parcellaires 2006 là aussi au compte-gouttes car il y en a très peu, ces cuvées sont issues de terroirs Grand Cru d’Aÿ, de Mareuil-sur-Aÿ, les Cintres. Ce concept de parcellaire est dans le prolongement de ce que l’on fait avec Clos des Goisses à savoir, montrer l’excellence de nos terroirs. Nous faisons des vins d’assemblages mais il n’y a pas de grands champagnes sans grands vins d’assemblage issus de grands terroirs. On veut donc démontrer avec cette petite cuvée (les volumes resteront très faibles) que nos éléments d’assemblage sont de grande qualité avec une personnalité propre. Notre concept est de prélever une partie de nos assemblages, de l’isoler pour mettre en valeur sa qualité intrinsèque. Ces trois cuvées parcellaires ne seront pas systématiquement élaborées chaque année cela dépendra du millésime. Nous millésimons souvent nos Champagnes, nous avons pris l’option d’en faire moins en volume mais d’exploiter tout le potentiel. Avec le parcellaire, nous sommes plus dans une démarche d’exception. Nous sommes très satisfaits car sur le marché français, notre premier marché, nous venons de faire la meilleure année commercialement parlant de tous les temps, cela mérite d’être souligné et nous en sommes très fiers. C’est une reconnaissance des consommateurs qui nous font confiance. Nous sortons la dernière de nos cuvées parcellaires. Nous avions déjà proposé les deux autres cuvées parcellaires l’an passé Aÿ et Mareuil, et cette année, Les Cintres 2006 est la nouvelle cuvée parcellaire provenant de deux parcelles situées au cœur du Clos des Goisses. C’est un Must, l’idée générale est de donner une idée de ce que pouvaient produire les toutes meilleures parcelles du Clos des Goisses, Les Cintres 2006 est issu de la parcelle centrale du Clos des Goisses, les plus vieillies vignes, c’est l’expression pure, avec seulement 2300 bouteilles, une rareté, nous n’avons pas voulu en faire plus pour ne pas appauvrir le Clos des Goisses. Nous ne produirons pas cette petite cuvée Les Cintres tous les ans, cela dépendra du millésime, c’est une cuvée destinée aux collectionneurs.” Superbe Champagne Clos des Goisses 2006, 65% de Pinot noir et 35% de Chardonnay, vinification partielle sous bois (40 %) qui favorise une plus grande complexité, aucune fermentation malolactique pour conserver l’acidité naturelle qui compense la puissance du terroir. Vieillissement de 8 à 10 dans les caves de la Maison Philipponnat. Robe d’un or pâle, mousse fine et délicate, nez de fleurs de sureau, attaque fraîche et souple typique du millésime 2006, notes de fruits rouges, d’eau de vie de framboise, de grillé, finale aromatique et persistante. Le Grand Blanc 2007, 100% Chardonnay provenant de la Côte des Blancs de la Montagne de Reims et du Clos des Goisses. Robe d’un or clair brillant et vif, bulles fines et persistantes, nez fin et élégant, notes intenses de fleurs blanches et d’agrumes, belle attaque minérale, ample, nuancée. Notes de mandarines, pamplemousses en milieu de bouche, finale qui dévoile la typicité du style Philipponnat, vinosité tout en rondeur, bonne longueur en bouche persistante. On poursuit avec ce Champagne Cuvée 1552 Rosé Millésime 2006 : 70% de Pinot noir, 30% de Chardonnay provenant du Mesnil sur Oger et 8 % de pinot noir. Belle robe rose pâle aux reflets violets, mousse fine et délicate, notes de fruits rouges et noirs (framboise, cassis), attaque fraîche et pure, bien combinée avec les fruits mûrs, grande minéralité raffinée et délicate. Il y a aussi le Champagne Cuvée 1522 Millésime 2006 : une grande cuvée élaborée autour du terroir d’Aÿ, 70% Pinot noir, 30% Vhardonnay. Belle robe d’un or délicatement rosé, bulles fines et cordon persistant, notes olfactives de fleurs de sureau, poivre blanc, tabac blond. En bouche, touches de framboise et de crème d’amande, attaque souple, belle finale élégante. Le Royal Réserve brut : 65% Pinot noir, 30% Chardonnay, 5% Pinot meunier, première presse des raisins du cœur de la Champagne, en majorité des Grands et Premiers Crus, vieillissement sur lies. Robe d’un or soutenu, mousse fine et rapide, notes de fleur de tilleuls puis, après aération, viennent des notes de framboise et de groseille, d’agrumes et de miel, belle attaque vineuse fruitée et charpentée, ample et longue finale apportant une touche de biscuit et de pain fraîchement cuit. Faites-vous aussi plaisir avec le Royal Réserve non dosé : 65% Pinot noir, 30% Chardonnay, 5% Pinot meunier. Robe or pâle, mousse fine et persistante, nez de fleurs de tilleul, attaque droite et pure avec des notes d’agrumes, bouche bien soutenue par une bonne acidité, finale longue avec des notes de pain chaud et de pomme fraîche. Le Royal Réserve Rosé : 75% pinot noir, 20% Chardonnay, 5% Pinot meunier. Robe rose saumon, reflets cuivrés, mousse fine, crémeuse et persistante, notes de fraise des bois suivies d’agrumes et d’écorce de pamplemousse. Attaque élégante et pure, bouche pleine et ample bien soutenue par une bonne acidité et une légère astringence qui fait ressortir le fruit.

Charles Philipponnat
13, rue du Pont
51160 Mareuil-sur-Aÿ
Téléphone :03 26 56 93 00
Télécopie :03 26 56 93 18
Email : info@philipponnat.com
Site personnel : www.champagnephilipponnat.com

CHAMPAGNE ETIENNE OUDART


Un village à quelques kilomètres d’Épernay, berceau de la maison Oudart depuis 1958. La passion du terroir a engagé depuis longtemps déjà, cette famille à préserver son vignoble en privilégiant le maintien d’une biodiversité, le choix de produits et de techniques naturels. Cette démarche de viticulture « raisonnée » est un véritable état d’esprit. Membre du réseau Magister, l'exploitation est engagée dans une démarche viticole durable et efficace : suppression totale de l'utilisation d'insecticide depuis 10 ans, tout simplement en maintenant l'équilibre entre certains parasites se faisant concurrence et se détruisant eux-mêmes. La recherche de qualité a amené cette exploitation à travailler ses vinifications dans une petite coopérative familiale, bénéficiant d’un outil de production moderne et performant, favorisant le parcellaire et donc le terroir. L’amour du champagne, perpétué de père en fils, permet aujourd’hui de proposer une gamme de champagnes matures, aux arômes atypiques révélés par le jeu des assemblages cépages / terroir. Le tout explique ce Champagne brut Référence, à parts égales de Pinot noir et Chardonnay (40% chacun), et 20% de Pinot Meunier, prix d’Excellence au concours des Citadelles du vin 2011, à la mousse fine et légère, à dominante de fruits mûrs, très fruité, très équilibré, harmonieux en bouche, très persistant, idéal également à table. Le Chardonnay brut Millésimé, un pur Chardonnay, issu exclusivement de la récolte 2004, médaille d’argent au concours des Chardonnay du Monde 2010, de belle robe or pâle, tout en fruits, très rond en bouche, tout en structure et parfums, au nez subtil, ample et charmeur. J’ai bien aimé aussi cet Extra-brut, assemblage de 40% de Pinot noir, 20% de Chardonnay et 40% de Pinot Meunier, avec un dosage extra-brut à 5 g, une cuvée distinguée, mêlant ampleur et fraîcheur, tout en finesse, au nez de fruits secs et de lis.

Jacques Oudart
La Manoir des Arômes - 15 rue de la Grange Jableb
51530 Brugny
Téléphone :03 26 59 98 01
Télécopie :03 26 59 92 27
Email : champagne-oudart@vinsdusiecle.com
Site : champagne-oudart
Site personnel : www.champagne-oudart.com


> Nos dégustations de la semaine

Guy CHARLEMAGNE


Goûtez son Champagne cuvée Charlemagne Grand Cru Blanc De Blancs 2009, de jolie robe dorée, une cuvée très structurée, d’une grande fraîcheur, fort bien dosée, qui dégage une mousse fine et légère, à dominante de fleurs blanches et d’amande. Excellent brut Classic, parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche comme le Réserve brut, avec cette nervosité caractéristique, de bonne bouche, aux notes d’aubépine et de citron, un vin tout en charpente, classique et franc.

Philippe Charlemagne
4, rue de la Brèche-d’Oger
51190 Le-Mesnil-sur-Oger
Tél. : 03 26 57 52 98
Fax : 03 26 57 97 81
Email : champagneguycharlemagne@orange.fr
www.champagne-guy-charlemagne.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Philippe de LOZEY


Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Cette Maison familiale champenoise est née en 1871. Depuis 4 générations, le domaine s’est étendu et les pratiques tant culturales que vinicoles se sont régulièrement perfectionnées. Edmond, Raymond, Daniel, aujourd’hui Philippe, les Cheurlin ont poursuivi avec passion cette exigence pour des Vins et des vieillissements toujours plus qualitatifs. Chez De Lozey, on se bat tous les jours pour donner au Champagne une personnalité affirmée, respectueuse d’un terroir, des cépages, d’un climat. Petite par sa taille, la Maison De Lozey produit et élève des Champagnes dont l’authenticité et la typicité sont relevées par les amateurs les plus éclairés et les Guides des Vins les plus sélectifs. Cuves Inox, mais aussi fûts de chêne pour certaines cuvées, fermentations thermorégulées, recours à des œnologues chevronnés pour parfaire les vinifications et les assemblages… tout chez De Lozey concourt à cette volonté d’excellence.
On découvre dans cette Maison pas comme les autres des champagnes de caractère, toujours francs, généreux, nets. Des champagnes rares, roin du nivellement et de la standardisation des goûts qui dominent aujourd’hui dans “l’industrie” des grandes marques internationales, on apprécie ici cet art du Champagne qui promet et délivre émotions et plaisirs des sens. Le secret de ce miracle ? Autour de la Maison, un vignoble bien exposé et choyé où les trois cépages champenois (Pinot Noir, Pinot Meunier, Chardonnay) s‘épanouissent dans les meilleures conditions. Des vendanges et une vinification particulièrement méticuleuses. Un vieillissement long, beaucoup de Vins de réserve, et des assemblages savants.
“La Cuvée des Anges, raconte Philippe Cheurlin, a reçu un accueil très favorable. L'idée était de partir sur de vieilles réserves de 1995 à 2005, déjà assemblées et de rajouter, au moment du tirage, du Chardonnay pour lui apporter de la fraîcheur. C'est notre Cuvée “phare” en ce moment, elle plaît beaucoup. C'est l'osmose entre vinosité et vivacité. On obtient une complexité et une grande fraîcheur à la fois, c'était notre idée de départ et le résultat est fantastique. On retrouve la finesse du Chardonnay, les notes de torréfaction, c'est l'alliance parfaite des Vins vieillis dans le temps alliés à la jeunesse du Chardonnay qui vient raviver l'ensemble. Une belle longueur en bouche, une belle effervescence, des notes de fruits mûrs, un Champagne très élégant avec une belle bulle fine.”
Excitez donc vos papilles avec ce superbe Champagne Millésime 2006, un grand vin pur Chardonnay, vinifié en fûts, ample, savoureux mais très fin, gourmand, avec ces nuances de fruits jaunes, de fleurs blanches et de grillé, très harmonieux, d’une longue finale. Le 2004 est également remarquable, très typé par ce très grand millésime champenois, associant saveur et distinction, riche, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, très parfumé au palais, intense, aux notes de poire et de miel, un vin d’excellente évolution comme ce 1999, un vin au fruité complexe, généreux et rond, bien équilibré, de mousse fine et persistante, d’une belle harmonie, tout en distonction mais puissant en bouche. Remarquable cuvée Extra brut, de robe jaune or, au nez de narcisse et de coing, avec une bouche très parfumée aux nuances florales, un vin riche et puissant, qui allie vivacité et rondeur, d'une belle finale.
Il y a encore ce Champagne Blanc De Blancs, vinifié sous bois, d’une belle robe or pâle, d’un superbe fruité, très équilibré, harmonieux, au bouquet de rose, généreux et charmeur, un Champagne ample et vif, qui associe distinction et fermeté, de bouche franche aux notes de noix subtiles. Beau brut rosé, qui sent la pivoine, l’iris, la fraise, fluide en bouche, soyeux, velouté, très élégant, parfait sur des tartes aux fruits, et le brut Tradition charmeur, de jolie robe, tout en arômes.

Philippe Cheurlin
72, Grande-Rue
10110 Celles-sur-Ource
Tél. : 03 25 38 51 34
Fax : 03 25 38 54 80
Email : de.lozey@wanadoo.fr
www.champagne-delozey.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Eugène RALLE


Même propriétaires que Pierre Arnould. Tradition, qualité et famille sont les trois principales valeurs de ces deux Maisons.
En effet, le Champagne Eugène Ralle fût créé en 1925 par le grand-père, qui transmis tout son savoir-faire et sa passion à son petit-fils Pierre Arnould, qui créa sa propre marque en 1955.
Vous aimerez ce Champagne Millésime 2008, tout en saveurs, tout en bouche (connotations de petits fruits macérés, d’épices...), au nez subtil, de bouche pleine, d’une jolie persistance. Dans la lignée, cette cuvée E.R. Tête de Cuvée, un grand Champagne dense et raffiné, très fin, qui sent le tilleul et la pêche blanche, alliant distinction et charpente, intense et vif, harmonieux, ample et parfumé au palais, aux notes d’agrumes typiques en finale.
Le brut Grand Cru Réserve (75% Pinot Noir et 25% Chardonnay, dosage liqueur 1%), très bien dosé, aux notes de fleurs et de fruits (abricot, pêche), très élégant, de belle robe, classique et intense, d’une grande harmonie au palais, une cuvée très charpentée mais très fine, parfaite sur une langouste, par exemple.
Très savoureux Champagne rosé, pur Pinot Noir, tout en fraîcheur aromatique, avec des notes de fruits frais (fraise, mûre) et de violette, qui allie saveur et distinction. Leur Ratafia est un délicieux apéritif à base de vin.

Nathalie Arnould

> Les précédentes éditions

Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013

 



Albert de MILLY


Frédéric MALETREZ


VAUTRAIN-PAULET


De TELMONT


HAMM


BARON-FUENTÉ


BARON ALBERT


De SOUSA et Fils


BOURDAIRE-GALLOIS


GOSSET


Étienne OUDART


PHILIPPONNAT


SIMART-MOREAU


BEAUMONT des CRAYÈRES


CHARPENTIER


LAURENT-GABRIEL


ROEDERER


VERRIER & Fils


RENAUDIN


BARDY-CHAUFFERT


ELLNER



CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU LAROQUE


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU PONT LES MOINES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales